Silicon valley et petits secrets

header_mars16

Retrouvez ici les derniers articles de la newsletter du mois de Mars

Tendance

LE KING* DE LA SILICON VALLEY

TEDx Paris

Il y a Steve Jobs, Bill Gates, Mark Zuckerberg. Et puis il y a Elon Musk. Un peu moins connu, mais presque plus impressionnant.

  Le King*, le vrai, c'est lui. Celui qui ne fait rien comme les autres. Celui qu’on craint autant qu’on adore. C’est simple, à chaque fois qu’il ouvre la bouche, toute la Silicon Valley tremble.

  Sa première start-up ? Zip2, une société de logiciels revendue quelques $341 millions. Musk s’est ensuite lancé dans les voitures électriques, la conquête de l'espace avec SpaceX, qui lance les fusées de la NASA (oui, oui) et l’énergie solaire. Avec toujours autant de succès…

L’entrepreneur-star a une technique bien a lui. Alors que les grands esprits de son temps ont tout misé sur les services, Musk lui, a foncé sur les grosses industries, a priori bouchées. Tout ça en s’attaquant de front à des géants comme General Motors, Boeing… Même pas peur.

  La révolution Muskienne tient en 4 grands piliers.

  1) TROUVER LA QUESTION
Inutile de chercher les bonnes réponses si on ne pose pas d'abord les bonnes questions.
"Si vous pouvez formuler correctement la question à un problème posé alors la solution jaillira naturellement."

  2) REVENIR AUX FONDAMENTAUX
Cette méthode, inspirée de la physique, consiste à se concentrer sur les vérités premières et les fondements de base, plutôt que d’utiliser les expériences passées pour analyser les défis du présent. Par exemple, quand Musk s’est lancé dans les voitures électriques, alors que tout le monde pensait que le secteur était voué à l'échec à cause du coût des batteries, il s’est plutôt demandé pourquoi ces batteries étaient si coûteuses, et comment faire baisser ces coûts.

  3) ACCUEILLIR LES CRITIQUES
Quand Musk lance un nouveau projet, il interroge son entourage. Il ne demande pas ce qui plaît, mais ce qui ne plaît pas. Un bon moyen de plaire à tout le monde, au bout du compte.

  4) CAPITALISER SUR LES ECHECS
Dans n'importe quel projet, impossible de tout contrôler. C’est même contre-productif. Une innovation entraîne forcément des ratés.
Musk le sait, et les accueille les bras ouverts. C’est le meilleur moyen pour toujours apprendre.

  Sa dernière lubie ?
Hyperloop, le TGV du futur. 1200 km/h.
Ça décoiffe.

* le roi

Banking

Deux temps, trois clics

Il paraît que dans quelques années, vous pourrez payer plus vite que votre ombre, avec vos empreintes digitales.
En attendant, vous pouvez déjà utiliser Paylib. Simple, sécurisé et disponible sur un grand nombre de sites de vente en ligne, cette solution de paiement en ligne change la donne. Plus besoin de saisir vos données de carte bancaire, Paylib s’en souvient pour vous.
Depuis un ordinateur, une tablette ou votre mobile, c'est vous qui voyez. En plus, vous pouvez choisir la carte bleue que vous voulez utiliser. Un code de sécurité plus tard, et hop, c’est payé !1
La liberté version digitale.

1 Au moment de procéder au paiement chez un e-commercant, l'Utilisateur sélectionne l'option de paiement Paylib, saisit son identifiant et son mot de passe Paylib, puis vérifie le récapitulatif de son achat, vérifie la carte utilisée et confirme son paiement. Il s'authentifie alors en saisissant son Code Perso sur l'application « Mon Portefeuille », s'il l'a téléchargée, ou en saisissant, sur la page de paiement, un code à 6 chiffres reçu par SMS sur son téléphone portable. Cette dernière étape est conditionnelle. Une confirmation de l'achat effectué s'affiche alors à l'écran si cette condition est bien remplie et si l'autorisation du paiement par carte est accordée par la Banque. L'opération est immédiatement visible dans l'historique des achats de l'application « Mon Portefeuille ». Voir détails sur le site hellobank.fr > Espace Client > Cartes > Offre Services

Des questions ?

Consulter les FAQ Hello!

Accéder aux FAQ

Contacter la Hello Team

Chat avec un conseiller

Par mail

Par téléphone